plus de Didier Barbelivien

Marie-Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge


1er extrait de Marie Antoinette " La France"

En janvier 2014, lors des trois concerts donnés à l’Alhambra à Paris, Didier Barbelivien a profité de l’interprétation de ses célèbres duos « A toutes les filles » et « Les mariés de Vendée » pour présenter en avant-première, au public, les héros de « Marie Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge », le spectacle musical qu’il était en train de finir d’écrire. C’est ainsi que Kareen Antonn, Mickaël Miro, Valentin Marceau, Aurore Delplace et Slimane sont montés sur scène avec Didier Barbelivien pour la première fois.

Marie-Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge En janvier 2014, lors des trois concerts donnés à l’Alhambra à Paris, Didier Barbelivien a profité de l’interprétation de ses célèbres duos « A toutes les filles » et « Les mariés de Vendée » pour présenter en avant-première, au public, les héros de « Marie Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge », le spectacle musical qu’il était en train de finir d’écrire.
C’est ainsi que Kareen Antonn, Mickaël Miro, Valentin Marceau, Aurore Delplace et Slimane sont montés sur scène avec Didier Barbelivien pour la première fois.

Janvier 2015, le premier extrait « La France » est dévoilé annonçant un album de 17 chansons qui devrait sortir au printemps.
Un aboutissement pour Didier Barbelivien qui porte ce projet en lui depuis plus de 10 ans. Il aura fallu l’oreille attentive et experte de Pascal Nègre patron d’Universal pour que « Marie Antoinette et le Chevalier de Maison Rouge » puisse enfin voir le jour sous le label Polydor.

Pour donner vie à cette œuvre dont il a composé paroles et musique, Didier Barbelivien a mélangé voix connues et nouveaux talents. Véritable pygmalion, il a fait se glisser les artistes dans la peau de leur personnage respectif, révélant leur meilleur.

LES INTERPRETES

Kareen Antonn , dont le public garde en mémoire « Si demain » son duo avec Bonnie Tyler, a été choisie pour être la reine Marie-Antoinette . L’éventail de sa voix offre une panoplie de sentiments vacillant de l’orgueil à la détresse, redonnant une humanité à « l’Autrichienne » qui demeurera à jamais incomprise.

Qui mieux que Mickaël Miro pouvait prendre les traits de Maurice Lindet héros tourmenté par excellence, partagé entre son amour pour la République et les sentiments qu’il éprouve pour la belle royaliste Geneviève ? Le propre de l’artiste est de surprendre et le moins que l’on puisse dire est que Mickaël Miro a surpris par son interprétation de « La France » même ses fans les plus fidèles.
Auteur compositeur interprète du tube « L’horloge tourne » et de son incontournable « Dam Dam Déo », il est comme transfiguré par « Marie Antoinette » qu’il définit « comme la rencontre entre « Les trois mousquetaires » et « Roméo et Juliette » tant les chansons sont des « pépites romantiques » ». Après Didier Barbelivien, c’est le chanteur le plus célèbre de la troupe, « Marie-Antoinette » lui vaudra la reconnaissance méritée d’un plus large public.

Aurore Delplace, (seule avec Didier Barbelivien à ne pas chanter dans « La France ») au prénom de princesse et à la voix de fée met toute sa grâce et sa fragilité au service de Geneviève, prête à mourir par amour. Jeune artiste belge, elle a participé à The Voice 2 et joué dans les spectacles musicaux « Salut les copains » « Cendrillon » « La revanche d’une blonde » et « Love Circus » entre autres.

Seul réel inconnu de la troupe « qui ne devrait plus le rester très longtemps » comme le souligne Didier Barbelivien, Slimane joue Lorin le compagnon fidèle de Maurice Lindet, essayant d’ouvrir les yeux à son ami pour lui sauver la vie tout en dénonçant les dérives de l’époque, de sa voix écorchée.

Frère spirituel de Gavroche, Valentin Marceau est Martin le musicien des rues, qui avec sa gueule d’ange, son regard insolent et sa voix un brin canaille se fait un plaisir de railler les mœurs des puissants dépeignant ainsi des tableaux sociaux dont les accents contemporains ne manqueront pas de glacer. En 2014, il a connu deux beaux succès avec « Défendre Alice » et « Sybille Kill » et devrait sortir son deuxième album en 2015.

Didier Barbelivien quant à lui interprète le mystérieux « Chevalier de Maison Rouge » dont le seul désir est de sauver la Reine de l’échafaud.

UN SPECTACLE EN 2016

Cet album est en effet l’adaptation du « Chevalier de Maison Rouge » d’après le roman historique d’Alexandre Dumas qui met en scène les derniers mois de la vie de Marie-Antoinette de Mars à Octobre 1793, entre le Temple et la Conciergerie.

« J’ai vu la série télévisée « Le Chevalier de Maison-Rouge » réalisée par Claude Barma au début des années 60, avec Michel le Royer qui jouait Maurice Lindet . J’avais 10 ans et j’en garde un souvenir indélébile. J’ai toujours su que je finirais par adapter cette histoire un jour ».

Le spectacle devrait être en effet monté sur scène courant 2016 dans une salle parisienne non encore choisie. « Je ne veux pas me précipiter. Je souhaite que le public ait le temps d’apprécier l’album avant. Sur scène, il y aura des chansons, du théâtre et un personnage qui raconte, en l’occurrence Stéphane Bern qui m’a fait le plaisir d’accepter. J’aime le mélange des genres. C’est mon côté très 18ème siècle ! ».

Désolé, mais votre prériphérique ne permet pas l'affichage du lecteur Mp3.