Septembre 2010

Chers amis,

Certains d’entre vous ont été tentés de se dire, ça y est il ne nous écrit plus, ne dites pas non je l’ai vu sur le site, alors qu’en fait, mis à part une semaine de vacances dans le Sud je n’ai fait que vous écrire. Pour ceux qui en auront la curiosité, vous le verrez bientôt dans un livre à paraitre le 15 Novembre chez XO Editions où je vous raconte ma vie de Mars 1954 à l’Hiver 1980. Ca s’appelle « Je me souviens de tout ». Vaste programme aurait dit le Général mais je crois que vous allez en apprendre beaucoup sur moi parce que je n’en ai jamais dit autant. Ca fourmille d’anecdotes professionnelles, vu des coulisses évidemment, mais ça évoque surtout le long parcours de mon enfance à mon adolescence, de mes premières chansons incertaines jusqu’aux premiers succès qui m’ont menés jusqu’à vous.

Je me dois de vous dire que ce chemin d’introspection, fut aussi joyeux que mélancolique aussi douloureux que réjouissant. J’ai remonté le film de ma vie sous une forme littéraire dont je vous laisse apprécier la surprise… Vous verrez que je n’exagère pas !

Je viens de corriger les épreuves pendant tout ce week-end et je vous ferai passer la couverture sur le site dès qu’elle sera disponible.

Mis à part ça, j’ai aussi passé l’été à déménager. Ceux qui lisent les journaux people doivent déjà savoir que Laure et moi attendons des jumelles pour le mois de Décembre…

Comment les journalistes ont pu le savoir aussi vite 24h après l’échographie ? Mystère…

Toujours est il que nous sommes aussi heureux qu’impatients et que je ne vous apprendrai rien en vous disant qu’un déménagement ressemble à un champ de bataille.

Et le chant dans tout ça ? Et bien, j’ai mis ma voix en suspens… Pas tout à fait quand même puisque cette semaine je reprends les répétitions à Saint-Etienne et que je viens vous voir bientôt à Montmorillon, à Saint Rambert d’Albon et à Digne pendant le mois d’Octobre.

L’album « Portraits d’Artistes » avance doucement mais surement. J’espère le terminer d’ici la fin Décembre.

On aura très vite l’occasion d’en reparler maintenant que nous avons rétabli le contact…

Je vous embrasse et pense à vous,

Votre rimeur de phrases,

Didier Barbelivien