11 juillet 2014 Marie-Antoinette et le Chevalier de Maison-Rouge sur scène en 2016

Mes chers amis,


Si je vous écris aussi peu, en tout cas au niveau de ma correspondance, c'est que du côté chansons, j'écris plus que jamais.

Enfin, je dis enfin, je vais bientôt enregistrer les 17 chansons de « Marie-Antoinette et le chevalier de Maison-Rouge ». Ceux qui ont suivi les méandres de cette aventure devaient se dire qu'on n'y croyait plus, mais notre enthousiasme et notre volonté ont fini par l'emporter.

Certes, j'ai dû changer de maison de disques en cours de route et j'ai donc rejoint le grand label Universal, que préside mon ami Pascal Nègre et j'y ai trouvé une équipe formidable sous la conduite d'Eric Lelièvre qui dirige, lui, le label Polydor , où j'ai finalement signé.

Petite parenthèse pour les « fans » de la toute première heure, je vous rappelle que mon premier 45T « Alcools » est sorti chez Polydor en 1975. On peut dire que la boucle est bouclée !

Certains d’entre vous qui suivent ma carrière de près doivent penser que j’ai quitté mon producteur Mémé Ibach, le célèbre « Mémé sois bon, sois bon » qui produit « Les grands du rire » le samedi après-midi sur France 3. Et bien, rassurez-vous, il n’en est rien, je reste le conseiller artistique de cette émission et Mémé reste mon fidèle associé dans toutes mes entreprises.

Je n’aurais pas pu me lancer dans cette aventure sans la formidable troupe qui m’entoure.
Je veux parler, honneur aux filles, de Kareen Anton et d’Aurore Delplace. Pour ce qui concerne les garçons, Mickael Miro, Valentin Marceau , Slimane et moi-même, tenons les rôles masculins.

D’ici la fin de l’année, je vous ferais connaître plus précisément le synopsis de cette histoire. En effet, la sortie du premier single est programmée pour Janvier 2015 et l’album suivra au tout début Avril. Si tout va bien, croisons les doigts, nous serons sur scène avec ce spectacle à la rentrée 2016.

Mais comme on dit dans nos campagnes françaises « ne mettons pas la charrue avant les bœufs », je vous tiendrais régulièrement informé à partir de la rentrée de l’évolution de tout ça, je vous le promets.

Pour ma part, je partirai dans quelques jours, en famille, prendre le soleil de notre belle méditerranée. Quelle joie !

Avant de vous souhaiter de bonnes vacances à toutes et à tous, que je devine bien méritées, sachez que vous restez dans mon cœur et mes pensées. Vous, qui me soutenez depuis tant d’années, je vous dois tout, je ne me lasserais jamais de vous le dire.

Je vous embrasse et je vous aime

Didier B.

Didier Barbelivien